Guilde du Royaume Suramar
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 quelques infos sur les metiers dans wotlk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
finsternis
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 29
Location : belgique
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: quelques infos sur les metiers dans wotlk   Mer 13 Aoû - 15:53

"Drysc : Salut à tous et bienvenue dans la rubrique World of Warcraft de ce BlizzCast. Je suis Drysc, de l’équipe communautaire, et je reçois aujourd’hui Jon LeCraft, le concepteur de métiers de World of Warcraft ? Comment ça va, Jon ?

Jon LeCraft : Ça va super.
Drysc : Je pense que tous ceux qui jouent à WoW savent ce qu’est un métier, mais quel est le rôle d’un concepteur de métiers dans ce projet ?

Jon LeCraft : Ce n’est un secret pour personne que je suis chargé de tout ce qui concerne les métiers, tout, du cuisinier au tailleur.
Ça comprend par exemple de nouvelles recettes, ou des modifications, ou les quêtes quotidiennes pour la cuisine ou la pêche, et peut-être de nouvelles choses dans l’avenir. "

"Drysc : Dans Burning Crusade, on a vu de gros changements, par rapport au jeu d’origine. Certaines nouvelles synergies, des différences sur la façon dont les métiers sont utilisés. Comment transposer cette façon de concevoir les choses dans Wrath of the Lich King et quelles leçons en avons-nous tirées ?

Jon LeCraft : Nous sommes très contents de voir à quel point les gens sont enthousiastes à propos des métiers, ce qui n’était pas le cas avant.
Il y a eu de grosses améliorations, des trucs comme le travail du fer, des tissus, du cuir, et tout ça était vraiment passionnant.
Il y a eu des problèmes, du genre, « Eh, j’ai une massue incroyable » et puis le gars s’en va faire un raid et la remplace.
On se dirige donc vers des améliorations... Disons... Je vais vous donner un exemple de ce à quoi on réfléchit.
Le forgeron ou l’armurier pourraient ajouter des méta-châsses à leurs créations, ce genre de trucs. "
"Drysc : On pourrait donc avoir un objet et l’améliorer ? Ce ne serait plus un simple objet fabriqué, ce serait quelque chose qui…

Jon LeCraft : Oui, et ça marcherait pour n’importe quel objet qu’on récupère. On aurait le lien sur un objet ramassé qui aurait besoin de Néants ou de trucs de ce genre, ou de quelques réactifs pour démarrer dans cette catégorie.
Quand on en a fini avec cet objet, ou si on décide d’utiliser autre chose, on pourrait toujours le faire grâce aux talents de son métier.

Drysc : Alors ce serait une sorte d’« enchantement de l’anneau » où on pourrait ajouter quelque chose de spécial à ses objets ?

Jon LeCraft : Oui, tout à fait. "

"Drysc : On va aborder des points spécifiques concernant les métiers pendant le temps qui nous est imparti. On va commencer avec le métier de tailleur(couturier) où on avait l’ensemble en tisse-ombre gelé qui posait problème au début et qui est à l’évidence très puissant. Qu’avons-nous appris à ce propos et comment va-t-on l’amener dans l’extension Wrath of the Lich King ?

Jon LeCraft : Eh bien, l’ensemble en tisse-ombre gelé nous a posé des problèmes intéressants et j’y mets des guillemets, même si on ne les voit pas, du fait qu’il a été trop amélioré.
Il utilisait des types de dégâts qui en général rapportent pas mal de points, et les châsses étaient vraiment bien faites. Pour finir, c’était tellement orienté DPS que les gens finissaient par comparer le côté DPS au reste, parce que c’était tout ce qui les intéressait.
Et c’était bien supérieur, alors... et c’était un peu en réaction au fait que le travail du tailleur n’était pas vraiment bon avant Burning Crusade, on voulait juste le rendre super mais on a passé les bornes et on sera plus prudents à l’avenir.
En plus, on n’avait pas besoin de Néants alors les gens se disaient « Bon, alors, il suffit de payer pour progresser là-dedans » ce qui est super, mais je ne suis pas sûr qu’il faille avoir un Néant, on aime bien que certains talents soient différents les uns des autres, mais tout ça a fait partie du problème général.

Drysc : En parlant de Néants, tu te réfères à quelque chose de particulier à Wrath of the Lich King…

Jon LeCraft : C’est exact, on n’utilisera pas de Néants primordiaux dans Lich King. "

"Drysc : *rires* Bon, juste pour être sûr. On continue alors et on arrive à l’ingénieur. Je crois que l’un des problèmes est que les gens s’attendent à plein de choses dans ce domaine. Certains sont intéressés pour l’aspect JcJ, d’autres par le côté jouet plutôt marrant, d’autres aimeraient pouvoir aider des personnes de leur groupe, des trucs de ce genre. Quelles leçons en avons-nous tirées et, encore une fois, comment ça se traduit dans Lich King ?

Jon LeCraft : Bon, ce qu’on a appris c’est qu’on l’a probablement un peu trop réduit, en réaction par rapport à ce que c’était avant Burning Crusade, où on avait l’impression qu’on en avait absolument besoin pour être compétitif dans beaucoup de situations, surtout dans les arènes où les champs de bataille étaient importants.

Drysc : Oui, les bottes-fusées et les capes-parachute…

Jon LeCraft : Uh Ouais, tous ces trucs… Bon ça marche toujours, mais on va sûrement devoir en modifier quelques uns, peut-être les augmenter ou ajouter des améliorations.
Un autre truc sympa qu’on a fait, c’est qu’au lieu de se procurer des bottes-fusées, on peut ensorceler ses bottes pour les transformer en bottes-fusées. Du coup, on n’est plus ennuyé avec un truc du genre « Bon, il faut que j’utilise un objet bleu pour avoir ce super effet ».
En fait, on a la technique pour ajouter des enchantements qui améliorent les objets, on va donc partir là-dessus. Des trucs du genre enchantement de cape-parachute, ou la possibilité d’envoyer des toiles d’araignée avec les gants, un genre de compromis car l’enchantement primaire existe toujours sur cet objet.
Si on porte des bottes-fusées par-dessus ses bottes, on ne pourra pas bénéficier de la vitesse ni de quoi que ce soit d’autre.

Drysc : Donc pour beaucoup d’objets supérieurs, on pourra en faire plus, comme tu as dit pour le travail du forgeron ou du tailleur, on pourra, par exemple les « modifier » grâce à un enchantement particulier relatif à son métier.

Jon LeCraft : Oui, tout à fait. Et je voudrais ajouter que pour l’ingénieur, on va essayer de faire des trucs un peu idiots. Je veux dire que c’est quand même un des objectifs primaires de l’ingénieur. "


Dernière édition par finsternis le Mer 13 Aoû - 15:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
finsternis
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 29
Location : belgique
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: quelques infos sur les metiers dans wotlk   Mer 13 Aoû - 15:54

"Drysc : Ouais, bien sûr. Bon, on arrive au forgeron que tu as en quelque sorte un peu relié au tailleur, mais l’un des problèmes potentiels est d’équilibrer les spécialisations : celui qui fabrique les armures et celui qui fabrique les armes. Est-ce que tu es d’accord qu’il y a un problème, est-ce que c’est le seul, et comment est-il abordé ?

Jon LeCraft : Je crois que l’un des défis majeurs est d’intéresser les gens à fabriquer des armures, par rapport à la fabrication d’armes. C’est très sexy une arme... elle fait partie du personnage.
On pourrait par exemple ajouter des châsses aux objets comme les armes et on pourrait avoir une châsse standard et le fabricant d’armures pourrait y ajouter une méta-châsse, ce qui est très différent, comme tu sais.
Donc, si tu ne veux pas vraiment d’arme, tu peux peut-être pencher vers la fabrication d’armures... mais encore une fois, c’est le problème inverse et tout le monde va finir par vouloir fabriquer des armures, ce sera un équilibre délicat à obtenir et on y réfléchit toujours. "

"Drysc : On passe au pêcheur. En principe, ça attire les joueurs, que penses-tu de ce métier et où pourrait-il mener ?

Jon LeCraft : Oui, j’ai beaucoup réfléchi au pêcheur ces derniers temps et je dois ajouter que je l’adore. J’ai moi-même 375 en pêche…

Drysc : T’es cinglé, quoi…

Jon LeCraft : …et j’ai souvent gagné le tournoi. Oui, je suis cinglé, mais j’adore vraiment la pêche et j’ai l’intention de faire plein de trucs cool avec. Pour moi, le truc le plus important ce sera la mécanique de jeu.
Elle n’est pas encore... Elle n’est pas très fun et on aimerait vraiment que la pêche soit un truc fun. Pour l’instant, la pêche a un côté exploratoire du genre « Je me demande ce que je peux pêcher ici, quel truc bizarre je pourrais bien attraper ? » et ont veut continuer comme ça, mais on n’a pas envie que la mécanique soit... Je ne sais pas, on n’est pas très attentif à ce moment-là.

Drysc : Personnellement, c’est comme si je regardais un film pendant que je pêche, j’augmente un peu le volume, j’écoute le petit son et je fais un clic-droit... ce n’est pas forcément très marrant, mais du genre... C’est comme si j’étais un peu en pilotage automatique.

Jon LeCraft : Ouais, c’est relaxant, mais je crois qu’on se dirige vers un truc un peu plus interactif. Il y aura peut-être aussi quelque chose qu’il y avait dans Burning Crusade et qui a très bien marché, c’est le poisson qui va avec le style de nourriture et qu’on ne peut pas trouver ailleurs. Le poisson doré et les écrevisses épicées ont vraiment apporté de l’intérêt à la pêche. On en a fait d’autres comme ça, quoiqu’on ne les ait pas poussés aussi loin. "

"Drysc : On passe aux enchanteurs, c’est à l’évidence un métier utile, particulièrement pour... Je veux dire que c’est un métier considéré comme « spécialisé », encore plus que les autres. Mais comme pour les métiers précédents, qu’avons-nous appris sur lui et comment allons-nous le modifier pour Wrath of the Lich King ?

Jon LeCraft : Eh bien, il demande des talents spécialisés et ça restera ainsi jusqu’à un certain degré. Ça a toujours été l’un des plus difficiles et c’est ce qui nous plaît.
Mais pour Lich King... Je pense que le plus gros problème avec l’enchanteur actuellement est de gagner de l’argent avec, parce qu’on ne peut pas se faire de l’argent quand on est hors ligne avec l’enchanteur.
On peut le faire grâce au matériel d’enchantement j’imagine, mais on ne parle pas de ça, et je crois que je l’ai mentionné à la BlizzCon, mais on aimerait faire le genre de choses comme « enchanter l’éponge ».
Au lieu d’enchanter l’arme, on pourrait enchanter cette « éponge » et elle pourrait absorber l’enchantement, et la personne suivante pourrait s’en servir pour enchanter son arme. Après on pourrait mettre le truc aux enchères...
Drysc : Et presser des « jus enchantés » de l’éponge...

Jon LeCraft : Oui, on pourrait… Euh… On pourrait aller plus loin et imaginer un nom plus épique que l’« éponge enchantée »..."

"Drysc : *rires* L’éponge enchantée, ça sonne pas mal, après tout. Bon, tu en as parlé à la BlizzCon, mais je suis content d’en savoir un peu plus. On passe à l’alchimiste. On a donc un système de découverte avec l’alchimie qui était extrêmement populaire parmi les alchimistes ? Si je puis dire.

Jon LeCraft : *rires*

Drysc : Comment est-ce que ça marchait et comment allons-nous le modifier ou transférer cette approche basée sur la découverte dans Wrath of the Lich King, si ça se fait ?

Jon LeCraft : Je veux d’abord dire que le système de découverte a été conçu exprès pour aider à différentier les alchimistes les uns des autres, pour leur permettre de vendre des choses spécifiques, parce qu’ils étaient les seuls à pouvoir les fabriquer.
C’est une chose qu’on a toujours essayé de faire avec toutes les compétences. Malheureusement, ça a fini par être très frustrant parce que les gens avaient l’impression de ne rien contrôler, et au lieu d’accepter ce qu’ils étaient et de se dire « Bon, très bien, je vais faire 10 000 potions et voilà », donc s’ils ne faisaient pas de nouvelle découverte ou pas celle qu’ils espéraient, ils n’étaient pas satisfaits. À part la distribution de recettes, je pense que le système de découverte a du potentiel – pour des trucs marrants, du genre « Hé, j’ai découvert l’élixir de double vue », plutôt que de s’adresser à un vendeur ou autre, tu vois, juste un truc sympa.

Avec les chaudrons, ça a bien marché, quand on fait par exemple cinq potions de résistance et que tout à coup on découvre le chaudron quand la dernière est finie. Pour des améliorations déterministes de ce genre ou pour les trucs sympas ça marche, et il y aura peut-être même d’autres usages auxquels on n’a pas vraiment réfléchi et qui fonctionneront bien avec ce côté imprévisible.

Drysc : Est-ce que tu crois que ça peut s’appliquer à d’autres métiers d’une façon ou d’une autre ? Le système genre découverte ?

Jon LeCraft : Oui, tout à fait. Je crois qu’on va essayer ça avec d’autres métiers, mais de la façon que j’ai évoquée, soit prévisible, soit juste pour les trucs marrants. "

"Drysc : Ça a l’air cool. Bon, la joaillerie, une nouveauté dans Burning Crusade. Quelque chose de très utile. Je crois qu’il y avait des problèmes avec l’acquisition des recettes de la part des vendeurs, des choses de ce genre, enfin plutôt pas graves je dirais. Comment tu vois ça de ton côté et à quoi les joailliers peuvent-ils s’attendre ?

Jon LeCraft : Bon je crois que jusqu’à un certain degré tout se passe bien.
Si on achète par exemple une gemme taillée, elle coûte plus cher qu’une gemme brute, ce qui n’est pas le cas pour certains métiers où le matériau de base est la partie la plus chère, surtout quand il est utilisé par d’autres métiers. On aime bien comme ça se passe, mais il reste encore un certain niveau de frustration quand on ne peut pas exploiter ces drops. Les réputations sont une bonne chose, ça vous donne un but.
Il y a une façon de les acquérir, mais on n’a aucun contrôle sur les world drops, on va donc diminuer les world drops. Je ne sais pas si on va les supprimer complètement ou les déplacer sur d’autres systèmes. L’un des systèmes auquel on réfléchit c’est – bon, on a des quêtes quotidiennes pour tous les métiers et je ne suis pas sûr de ce à quoi ça peut mener, mais quand on accomplit cette tâche, on reçoit un jeton. Ensuite, un vendeur a peut-être 20 recettes et on va dire qu’elles coûtent 25 jetons chacune.
Il faut donc décider comment on va dépenser ses jetons et c’est ça qui fera la différence avec les autres gens, c’est ce qu’on décide d’en faire et non pas ce qu’on a trouvé ou acheté aux enchères.

Drysc : Bon, alors j’ai passé un mois et demi à faire à peu près tous les jours mes tâches quotidiennes, je récupère mes jetons, je reçois une recette que personne d’autre de ma guilde ne possède et ensuite je peux en tirer le meilleur parti de cette façon-là.

Jon LeCraft : Oui, c’est ça. "

"Drysc : Ça a l’air plutôt cool. Passons à l’artisan du cuir. On a ajouté des trucs sympas dans la version 2.3, c’est sûr, les tambours entre autres, mais la question est la même que les précédentes : comment ça a marché dans Burning Crusade et où ça va aller dans Lich King ?

Jon LeCraft : Le travail du cuir a eu un démarrage un peu difficile, les tambours n’étant pas bien placés dans l’échelle des talents. C’était très difficile, car il fallait un niveau de réputation élevé, il y avait des primordiaux difficiles à obtenir dans les réactifs et ils ne correspondaient pas vraiment à la puissance qu’on pouvait en tirer.
Et quand on a fini par réussir ce qu’on voulait faire dans la version 2.3, je crois que ça a beaucoup aidé, surtout pour les niveaux où on fabrique quelque chose qu’on peut consommer et qu’on utilise souvent, et pas juste un objet ésotérique qui peut intéresser quelqu’un ou ne pas l’intéresser.
Je pense que ça a bien marché. Un autre truc un peu bizarre concernant le travail du cuir, tout comme pour le métier de tailleur, était qu’il fallait avoir le maximum au niveau du talent pour récupérer l’objet lié quand ramassé, genre la frappe primordiale ou tout autre truc.
C’était un peu trop éprouvant. On va sûrement... Aux alentours de 350, le penser en termes de Burning Crusade, c’est ce qui est le plus pratique pour nous. Un peu comme on a fait avec les lunettes de l’ingénieur, un truc de ce genre.

Drysc : Oui, faire de son mieux et pas seulement « Il faut que j’arrive à 375 avant de pouvoir faire un truc cool. »

Jon LeCraft : Ouais, parce que 375, c’est vraiment… Le meilleur usage qu’on peut en faire c’est « Bon, j’ai atteint 375 alors j’ai des recettes avec lesquelles je peux me faire de l’argent. » C’est ce qu’il y a de mieux à mon avis. "

"Drysc : Maintenant on va arriver à ce qu’on peut considérer comme le nouveau métier dans Lich King, la calligraphie et je sais que tout le monde est en train de travailler dur dessus. Qu’est-ce que tu pourrais nous révéler là-dessus ?
Ça a peut-être changé aussi depuis l’annonce faite à la BlizzCon, parce que je sais que plein de gens en ont entendu parler et l’ont peut-être vu sur YouTube, ou ils y étaient peut-être et t’ont vu sur scène parler de ça. Bon, alors comment ça se passe ?

Jon LeCraft : En fait ça se passe très bien. Tous les jours, on est de plus en plus content, et on en est arrivé au point de la conception où je peux en parler. On est toujours en train de travailler sur l’aspect « enchanter ses sorts ».
On veut que ce soit différent de l’enchantement, alors beaucoup d’effets seront plutôt épiques. On n’ajoute pas d'effet de poussée à la boule de feu, mais davantage de punch. Une calligraphie vaudra probablement deux points de talent et il n’y aura pas forcément une augmentation de la puissance, parfois une grosse augmentation de puissance peut modifier une autre chose dans le sort. Par exemple pour l’explosion pyrotechnique, c’est très facile, le temps pour la lancer jeter pourrait être réduit à 3 secondes et le temps de refroidissement pourrait être augmenté à 25 secondes.
Ceux qui s’en servent penseront un truc du genre « Bon, je vais beaucoup utiliser l’explosion pyrotechnique en solo, c’est très pratique », c’est un bon exemple, soit on augmente la puissance soit on diminue le refroidissement, ou l’inverse. Pour le dernier rempart, on pourrait diminuer l’effet de 30 % à 20 % de la santé maximale, mais lui attribuer un refroidissement de 2 minutes au lieu de 8 minutes.
Ce sont quelques modifications qui changeront la façon dont le sort sera utilisé. J’ai donné l’exemple de l’explosion pyrotechnique, mais on le fera aussi sur les talents qui seront également affectés, mais pas forcément les talents passifs."

"Drysc : Combien de sorts seront influencés par ce métier, à ton avis ? Chaque talent pour chaque classe ou environ 25 % des aptitudes ?

Jon LeCraft : C’est une bonne question. Bien sûr, pas chacune *rires*, je n’ai même pas le temps de m’occuper de chaque aptitude de chaque classe, mais certaines d’entre elles peuvent être très intéressantes. Je ne sais pas vraiment quel genre de calligraphie je pourrais donner à Téléporter : Shattrath. Je prends cet exemple parce que j’ai travaillé récemment dessus, c’est tout frais dans ma mémoire. Je choisis ceux qui sont les plus intéressants à modifier. Il y en aura probablement 15 ou 20 par classe, certaines en auront plus d’une.

Drysc : Disons 15 ou 20 ?

Jon LeCraft : Ouais, à peu près. "


interesant non ?
Revenir en haut Aller en bas
Oonagh
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 142
Age : 40
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: quelques infos sur les metiers dans wotlk   Mer 13 Aoû - 17:44

Notre reporter en direct du grand nord à encore frapé Wink mici sieur!
Revenir en haut Aller en bas
finsternis
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 29
Location : belgique
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: quelques infos sur les metiers dans wotlk   Mer 13 Aoû - 21:14

ah j'oubliais , le couturier pourra se crafter une monture volante (60/280% je suppose) comme les ingé avec leur avions : le tapis volant !!!

c'est pas une blague , j'ai pu le tester en version objet de quete

bulle info du tapis


j'avais un screen mais imageshack refuse de l'herbeger alors cela restera une surprise ^^
Revenir en haut Aller en bas
finsternis
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 29
Location : belgique
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: quelques infos sur les metiers dans wotlk   Jeu 14 Aoû - 0:06

voila enfin reussi a faire heberger l'image par imageshack ^^

Revenir en haut Aller en bas
Juamon
Moderateur
avatar

Nombre de messages : 285
Age : 35
Location : Paris
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: quelques infos sur les metiers dans wotlk   Jeu 14 Aoû - 0:22

lol le tapis volant, à quand le nuage magique ??? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Oonagh
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 142
Age : 40
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: quelques infos sur les metiers dans wotlk   Jeu 14 Aoû - 1:28

Hum nuage......jaune.....manquerai plus qu'ils nous greffe une queu en fourure^^, moi je sent plus l'elephant type dumbo mais rose, méme plus besoin de champys connectez vous à wow!
Revenir en haut Aller en bas
finsternis
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 29
Location : belgique
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: quelques infos sur les metiers dans wotlk   Jeu 14 Aoû - 17:07

nan l'elephant ce sera pour la monture 2 place ^^
Revenir en haut Aller en bas
Juamon
Moderateur
avatar

Nombre de messages : 285
Age : 35
Location : Paris
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: quelques infos sur les metiers dans wotlk   Jeu 14 Aoû - 20:44

Cool, un undead et un orc sur un éléphant, que c'est romantique ... ah non ça l'est pas ptdr
Revenir en haut Aller en bas
finsternis
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 29
Location : belgique
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: quelques infos sur les metiers dans wotlk   Ven 15 Aoû - 1:38

pas vraiment non
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: quelques infos sur les metiers dans wotlk   

Revenir en haut Aller en bas
 
quelques infos sur les metiers dans wotlk
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faire XP ses familiers avec WOTLK
» Call of Duty : Black Ops 2 - Zombie : Mode Tranzit ... quelques infos ...
» Guide des montures de donjons et raids dans WOTLK
» macro pom pyro mage
» Besoin de quelques infos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EUPHORIA :: World of Warcraft :: World of Warcraft-
Sauter vers: